Qu’est-ce que le minimalisme ?

Hello !

Chez bulles de cactus, on vous parle zéro déchets, on vous parle végétarisme ou minimalisme, mais savez-vous bien ce que c’est ?

Aujourd’hui, expliquons le minimalisme.

On a tous eu cette sensation d’un appartement qui déborde, de ne plus savoir que faire de ses objets, la sensation de ne plus avoir de place, de ne plus savoir comment ranger…alors on achète des boîtes, des étagères et encore des boîtes ou on déménage pour plus grand. Et 6 mois plus tard, rebelotte, tout déborde c’est le bazar dans notre espace et dans nos têtes !

Le minimalisme, c’est trouver une alternative au « ranger mieux » et au déménagement pour plus d’espace : c’est posséder moins pour posséder mieux et vivre avec le strict minimum. Ce n’est pas seulement faire des économies, ce n’est pas être radin, ce n’est pas se priver. Penser minimaliste c’est arriver à connaître ce dont on a réellement besoin et ne plus s’encombrer de superflu.

La démarche n’est pas facile à adopter. Déjà parce qu’on est conditionnés à posséder mais aussi parce que selon où nous vivons, nous sommes tentés perpétuellement et poussés à la consommation. Vêtements, ustensiles, déco, technologies, nous avons souvent la sensation de manquer de quelque chose et de devoir changer au gré des modes et même parfois sous couvert de bien-être !

Sur le plan personnel, faire le vide c’est aussi ce concentrer sur l’essentiel. Sur des instants de vie et non sur un patrimoine matériel accumulé pendant des années. C’est moins d’objets, moins de meubles, moins de ménage donc plus de temps !

Mais c’est également un acte politique que de ne plus consommer à outrance. Les supermarchés proposent parce que nous achetons, si nous n’achetons plus, ils ne proposent plus. Si nous achetons mieux, ils proposeront mieux.

Comment faire ?

Pour commencer, il faut vider ! Pièce par pièce, se séparer de ce qui ne nous sert pas au moins une fois par mois. Cet appareil à raclette qui nous sert 4 mois dans l’année ? OUT ! Ce manteau vintage super joli mais que je n’ose pas mettre ? OUT ! La combi de ski que je garde pour les prochaines vacances à la neige alors que je n’y suis pas allée depuis 1999… OUT !

Puis pour la suite, se poser des questions à chaque achat : est ce que j’en ai besoin ? Est-ce que c’est nécessaire ? Est-ce que je ne peux pas faire sans/ autrement ? Est-ce que je ne peux pas l’emprunter ?

En parlant de ça ! EMPRUNTER, partager ? c’est bien aussi. Pour cet appareil à raclettes que vous n’avez plus, peut-être que votre amie Georgette peut vous prêter le sien à l’occasion ? Puisqu’elle a emprunté la tondeuse du voisin à qui vous aviez prêté votre machine à coudre lorsqu’il en avait besoin.

C’est ça aussi le minimalisme. Nul besoin d’accumuler, mais s’équiper avec intelligence et partager !

A vous de jouer…

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s