3 avis sur les produits industriels

Hey les cactus !

Cette semaine, nous nous penchons sur la question des produits industriels…

Laura:

«  J’ai été élevée en partie avec des produits alimentaires industriels et complètement par des produits d’hygiène industriels. Je trouvais ça très pratique, la plupart du temps je mettais le repas au four/four micro-onde, ou sur la poêle pour décongeler le plat, c’était pratique, rapide et mangeable. J’étais pas du tout perturbée par ces histoires de conservateurs, mais à présent étant donné ma démarche vers le naturel, j’ai pris conscience que c’était tout l’inverse.
Lorsque j’ai commencé à prendre mon indépendance, l’envie de cuisiner, de découvrir de nouveaux fruits et légumes m’est venue. Et à partir de ce moment j’ai testé toutes sortes de recettes, diminué le nombre de légumes surgelés et je n’achète plus de plat préparés. En ce qui concerne les produits cosmétiques (maquillage), j’utilise toujours des produits industriels mais la prochaine étape sera d’investir dans des marques cruelty free. Pour les produits d’hygiène et de soins, je n’utilise plus de produits industriels, tout est fait maison.

C’est une première victoire !  »

 

Sandrine :

 » Qui n’a jamais acheté un plat tout fait, vite fait, bien fait ?
Je faisais partie de ces personnes qui ne prévoient pas spécialement leurs repas du lendemain, et bien maintenant c’est fini !!
J’ai pris goût à réaliser mes plats moi-même, une fois que j’ai eu mon chez moi.
Je peux ainsi contrôler ce que je mange. Fini le sucre ajouté, le gras, le sel, qui ne fait aucun bien à ma balance ni à notre santé ! Exit les conservateurs, les E-blabla, colorants, et additifs !
La démarche zéro déchets, m’a permis de prendre conscience que tout ce que nous consommions était industriel et emballé. J’ai vite compris que le packaging m’attirais plus que le reste.
J’ai donc commencé à réaliser mes petits déjeuners et mes desserts en plus.
À deux dans la cuisine ça va plus vite et c’est un moment que l’on partage à deux.
Maintenant nous ne consommons que très rarement des produits industriels. Il existe tellement de recettes sur internet, pourquoi s’en priver ?

Pour ce qui est des produit d’hygiène c’est la même chose, fini les crèmes, shampoings, savons industriels tout faits. Je les réalise moi-même. « 

 

Marine :

 » Dans ma famille, on fait plutôt attention à ce qu’on mange, ce qui fait qu’en toute logique, quand j’ai emménagé avec mon cher et tendre, on a fait… n’importe quoi !
Avec une préférence pour les raviolis en boîte accompagnés d’une bonne couche de fromage rapé, MIAM ! Puis un jour, peut-être par dégoût de voir des fonds de poêle avec 3cm de gras orange, nous avons commencé à regarder ce que nous achetions, jusqu’à se tourner vers des paniers de légumes bios et des ingrédients de base. Nous n’achetons plus aucun produit préparé, même pas de sauce toute faite et nous cuisinons quotidiennement. A la base, je n’aime pas « particulièrement » faire la cuisine, disons que je préfère occuper mon temps à autre chose, mais à deux c’est plus sympa, c’est un moment que l’on partage. Au fur et à mesure, nous avons cherché à faire un maximum de choses, nous faisons donc notre pain nous-mêmes. On a fait nos yahourts un temps mais nous n’en mangeons plus maintenant. Disons que la clé pour cuisiner tous les jours lorsqu’on n’est pas un cordon bleu, c’est :

  1. de s’y mettre au moins à 2
  2.  de trouver des recettes simples…
  3. … et qui nous font plaisir !

Je ne me verrais plus du tout acheter des plats tout faits, ça ne me fait même pas envie. En cas de flemme extrême je préfère encore me faire des pâtes au beurre ! « 

Et vous les Cactus ? vous en pensez quoi des produits industriels ?

2 commentaires

  1. Mélissa

    Hello !
    Comme beaucoup de monde j’ai grandit avec des produits industriels, aussi bien en terme alimentaire qu’hygiénique. J’ai d’ailleurs développé une véritable passion pour la cosmétique « conventionnelle » en grandissant. J’avoue que je ne me posais jamais aucune question sur les perturbateurs endocriniens, conservateurs et autres additifs. Et puis je suis devenue maman. Et là j’ai commencé à me rendre compte de l’impact de ce que j’utilisai sur mon enfant. Je suis tombée sur le génial reportage (dispo sur Youtube) « Gel douche : peaux sensibles s’abstenir », et j’ai lu un nombre incalculable d’articles sur le sujet.
    Bilan aujourd’hui : adios gel douche, bonjour savonette (bio) saponifiée à froid (et même que mes problèmes de psoriasis qui persistaient même avec des gels douches « peaux sensibles » ont presque disparus!). Adios lessives industrielles, shampoings du commerce, laits parfumés pour le corps, bonjour fait maisons et huiles végétales ! Toute la famille s’y est mise et franchement je ne regrette pas ! Je n’utilise plus que de la cosmétique bio (franchement il y a de vraies pépites sur ce marché, contrairement à ce que je pensai!)
    Reste un point à travailler : la nourriture ! On est encore un peu trop accros à la junk food, même si on fait très attention à bien nourrir notre enfant (notamment, je prépare tout les gâteaux qu’elle mange au lieu d’acheter des trucs industriels)

    Bref, désolée pour le pavé et merci beaucoup pour vos articles inspirants ! A très vite de vous lire!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s