3 avis sur les produits industriels

Hey les cactus !

Cette semaine, nous nous penchons sur la question des produits industriels…

Laura:

«  J’ai Ă©tĂ© Ă©levĂ©e en partie avec des produits alimentaires industriels et complĂštement par des produits d’hygiĂšne industriels. Je trouvais ça trĂšs pratique, la plupart du temps je mettais le repas au four/four micro-onde, ou sur la poĂȘle pour dĂ©congeler le plat, c’Ă©tait pratique, rapide et mangeable. J’Ă©tais pas du tout perturbĂ©e par ces histoires de conservateurs, mais Ă  prĂ©sent Ă©tant donnĂ© ma dĂ©marche vers le naturel, j’ai pris conscience que c’Ă©tait tout l’inverse.
Lorsque j’ai commencĂ© Ă  prendre mon indĂ©pendance, l’envie de cuisiner, de dĂ©couvrir de nouveaux fruits et lĂ©gumes m’est venue. Et Ă  partir de ce moment j’ai testĂ© toutes sortes de recettes, diminuĂ© le nombre de lĂ©gumes surgelĂ©s et je n’achĂšte plus de plat prĂ©parĂ©s. En ce qui concerne les produits cosmĂ©tiques (maquillage), j’utilise toujours des produits industriels mais la prochaine Ă©tape sera d’investir dans des marques cruelty free. Pour les produits d’hygiĂšne et de soins, je n’utilise plus de produits industriels, tout est fait maison.

C’est une premiĂšre victoire !  »

 

Sandrine :

 » Qui n’a jamais achetĂ© un plat tout fait, vite fait, bien fait ?
Je faisais partie de ces personnes qui ne prĂ©voient pas spĂ©cialement leurs repas du lendemain, et bien maintenant c’est fini !!
J’ai pris goĂ»t Ă  rĂ©aliser mes plats moi-mĂȘme, une fois que j’ai eu mon chez moi.
Je peux ainsi contrÎler ce que je mange. Fini le sucre ajouté, le gras, le sel, qui ne fait aucun bien à ma balance ni à notre santé ! Exit les conservateurs, les E-blabla, colorants, et additifs !
La dĂ©marche zĂ©ro dĂ©chets, m’a permis de prendre conscience que tout ce que nous consommions Ă©tait industriel et emballĂ©. J’ai vite compris que le packaging m’attirais plus que le reste.
J’ai donc commencĂ© Ă  rĂ©aliser mes petits dĂ©jeuners et mes desserts en plus.
À deux dans la cuisine ça va plus vite et c’est un moment que l’on partage Ă  deux.
Maintenant nous ne consommons que trĂšs rarement des produits industriels. Il existe tellement de recettes sur internet, pourquoi s’en priver ?

Pour ce qui est des produit d’hygiĂšne c’est la mĂȘme chose, fini les crĂšmes, shampoings, savons industriels tout faits. Je les rĂ©alise moi-mĂȘme. « 

 

Marine :

 » Dans ma famille, on fait plutĂŽt attention Ă  ce qu’on mange, ce qui fait qu’en toute logique, quand j’ai emmĂ©nagĂ© avec mon cher et tendre, on a fait… n’importe quoi !
Avec une prĂ©fĂ©rence pour les raviolis en boĂźte accompagnĂ©s d’une bonne couche de fromage rapĂ©, MIAM ! Puis un jour, peut-ĂȘtre par dĂ©goĂ»t de voir des fonds de poĂȘle avec 3cm de gras orange, nous avons commencĂ© Ă  regarder ce que nous achetions, jusqu’Ă  se tourner vers des paniers de lĂ©gumes bios et des ingrĂ©dients de base. Nous n’achetons plus aucun produit prĂ©parĂ©, mĂȘme pas de sauce toute faite et nous cuisinons quotidiennement. A la base, je n’aime pas « particuliĂšrement » faire la cuisine, disons que je prĂ©fĂšre occuper mon temps Ă  autre chose, mais Ă  deux c’est plus sympa, c’est un moment que l’on partage. Au fur et Ă  mesure, nous avons cherchĂ© Ă  faire un maximum de choses, nous faisons donc notre pain nous-mĂȘmes. On a fait nos yahourts un temps mais nous n’en mangeons plus maintenant. Disons que la clĂ© pour cuisiner tous les jours lorsqu’on n’est pas un cordon bleu, c’est :

  1. de s’y mettre au moins Ă  2
  2.  de trouver des recettes simples…
  3. … et qui nous font plaisir !

Je ne me verrais plus du tout acheter des plats tout faits, ça ne me fait mĂȘme pas envie. En cas de flemme extrĂȘme je prĂ©fĂšre encore me faire des pĂątes au beurre ! « 

Et vous les Cactus ? vous en pensez quoi des produits industriels ?

Publicités

2 commentaires sur « 3 avis sur les produits industriels »

  1. Hello !
    Comme beaucoup de monde j’ai grandit avec des produits industriels, aussi bien en terme alimentaire qu’hygiĂ©nique. J’ai d’ailleurs dĂ©veloppĂ© une vĂ©ritable passion pour la cosmĂ©tique « conventionnelle » en grandissant. J’avoue que je ne me posais jamais aucune question sur les perturbateurs endocriniens, conservateurs et autres additifs. Et puis je suis devenue maman. Et lĂ  j’ai commencĂ© Ă  me rendre compte de l’impact de ce que j’utilisai sur mon enfant. Je suis tombĂ©e sur le gĂ©nial reportage (dispo sur Youtube) « Gel douche : peaux sensibles s’abstenir », et j’ai lu un nombre incalculable d’articles sur le sujet.
    Bilan aujourd’hui : adios gel douche, bonjour savonette (bio) saponifiĂ©e Ă  froid (et mĂȘme que mes problĂšmes de psoriasis qui persistaient mĂȘme avec des gels douches « peaux sensibles » ont presque disparus!). Adios lessives industrielles, shampoings du commerce, laits parfumĂ©s pour le corps, bonjour fait maisons et huiles vĂ©gĂ©tales ! Toute la famille s’y est mise et franchement je ne regrette pas ! Je n’utilise plus que de la cosmĂ©tique bio (franchement il y a de vraies pĂ©pites sur ce marchĂ©, contrairement Ă  ce que je pensai!)
    Reste un point Ă  travailler : la nourriture ! On est encore un peu trop accros Ă  la junk food, mĂȘme si on fait trĂšs attention Ă  bien nourrir notre enfant (notamment, je prĂ©pare tout les gĂąteaux qu’elle mange au lieu d’acheter des trucs industriels)

    Bref, désolée pour le pavé et merci beaucoup pour vos articles inspirants ! A trÚs vite de vous lire!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s