Sandrine :

Chez mes parents on avait seulement une seule poubelle. C’était très simple !

Lorsque nous avons emménagé avec mon Chou dans une résidence qui réalise le tri sélectif, on s’y est mit tout simplement. J’ai eu la chance que mon chou ait déjà ce système chez ses parents, car pour moi c’était le flou total !

Alors maintenant nous avons 3 poubelles d’une moyenne de 30 litres chacunes dans notre cuisine. Avec notre démarche zéro déchet, ce qui est bien, c’est que nous ne descendons que rarement notre poubelle de recyclage ! *VICTOIRE*

La poubelle de verre c’est pareil, à partir du moment où je recycle mes bocaux, cette poubelle est rarement remplie. Bon, on oublie lors des soirées avec les copains…

Pour le reste, le recyclage c’est un travail de tous les jours.
Comme par exemple : recycler un tee-shirt en chiffon, ou encore le couvercle de mon tuptup abimé, alors je récupère la boîte pour en faire un récipient à cacahuètes pour les soirées apéros. Ou comme regarder d’abord sur Le Bon Coin avant d’aller acheter du neuf.
Lorsque nous achetons en vrac, nous avons moins besoin de recycler. Et oui ! 


Laura:

Pour moi le recyclage c’est un mot … vaste !

Pourquoi ? parce que je considère qu’il y a 2 sortes de recyclage.
Dans un premier temps le recyclage collectif (devoir citoyen). Celui-ci, je ne l’applique pas encore dans mon quotidien. Non pas que je ne veuilles pas mais parce que là où j’habite nous n’avons qu’une seule et même poubelle pour tout et à vrai dire, il n’y a que le verre que je sépare du reste des poubelles. Lorsque je suis chez des personnes qui ont le tri collectif je m’y attèle sans problème.

Dans un second temps, nous avons le recyclage individuel. Celui-ci dépend de vos intérêts, vos idées et vos engagements personnels. Vous le savez, pour moi cette année est plutôt recentrée sur le zéro déchet et recyclage.

Pour cela, j’essaie dans mon quotidien de réutiliser les pots en verre de ma crème fraiche par exemple pour en faire des bougies, de mes petits pois carottes grand format pour y mettre mes lentilles ou mon riz. De prendre une boite de conserve et d’en faire un pot de fleur repeint, une bouteille en verre pour en faire ma carafe d’eau, des contenants de produits cosmétiques pour y mettre mes produits fait maison. Ou bien encore (dans mon futur logement) de récupérer l’eau de pluie pour arroser mes tomates, et autres plantations. Parce que pour moi le recyclage ne se fait pas qu’au niveau des poubelles.


Marine :

Alors que ma famille et beaucoup de mes amis recyclent depuis plusieurs années, moi, non. Il a suffit que je découvre qu’une brique de jus pouvait être à la fois composée d’alu à l’intérieur, de carton à l’extérieur et de plastique au niveau du goulot pour que ça me décourage totalement. Et dans notre premier logement, un tout petit studio, je ne me voyais pas aligner 3 poubelles.

Depuis que je suis en Guyane, j’ai changé de regard sur les déchets, tout simplement parce qu’ils sont visibles. Sur les bords des routes, dans la forêt, sur les plages… bon nombre de la population a d’autres problèmes en tête que le recyclage et déverse ses déchets n’importe où.  Et la ville à mis à disposition depuis quelques mois des bennes de tri, c’est tout récent. Je trouve ça très bien pour sensibiliser la population qui ne trie pas à le faire (et je m’inclus dedans). D’avoir des bennes, bien visibles, à proximité de chez soi pour faciliter un maximum le tri c’est très bien, avec une explication sur la benne en cas de doute sur ce qu’on y met. Du coup maintenant je le fais. Je regarde aussi les contenants de ce que j’achète pour m’assurer qu’ils soient recyclables.

Et depuis que je suis prof d’arts plastiques, je récupère aussi beaucoup pour mes cours et des amis me donnent bouteilles en plastiques et autres « déchets propres » que je peux réutiliser avec mes élèves, ça me permet d’avoir des matériaux divers pour les activités et de leur parler du recyclage aussi d’une certaine manière.

Dans un autre domaine, j’aime bien recycler des vêtements et les échanger. Depuis quelques années je trouve sympa de faire du troc de fringues ou d’acheter sur des sites seconde main. Pareil pour les meubles, si on peut les trouver d’occasion, on fait. En revanche j’ai eu trop de mauvaises surprises avec l’électro-ménager d’occasion, fini pour moi !
portraits 3 avis sur

Publicités

4 commentaires sur « 3 avis sur… le recyclage »

  1. Quand on parle recyclage, on pense souvent aux produits de consommation courants comme les emballages alimentaires ou les produits dans notre salle de bain, mais il y en a d’autres auxquels on pense beaucoup moins ! Par exemple les déchets informatiques (ok il y en a moins souvent, mais la plupart contiennent des substances dangereuses pour l’environnement). A titre d’exemple, je fais remanufactuer mes cartouches d’encre vide via ce site : https://www.selecteo.fr/content/10-rachat-cartouche-encre-vide

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s