Marine :

J’adore les zoos depuis toute petite simplement parce que j’adore les animaux, mais depuis une mauvaise expérience – à New York, des visiteurs qui hurlaient et tapaient aux vitres des gorilles qui avaient l’air complètement déprimés – je remets en question certains zoos qui sont davantage dans une logique mercantile et de tourisme que de protection. Ce n’est pas le cas du zoo de Cayenne, par exemple, où les animaux sont des animaux qui ont été trouvés blessés et qui ne pourraient pas survivre dans la nature. Certains sont soignés puis relâchés. Je suis aussi attentive aux tailles des cages et certains zoos me font mal au cœur, je pense qu’il faudrait davantage de vigilance et obliger les zoos à des missions de protection et de bien-être animal avant tout.

Je profite des vacances pour aborder les loisirs touristiques à l’étranger comme les tours à dos d’éléphants : souvent ces bêtes sont maltraitées et ce tourisme encourage ces pratiques. Donc certes, c’est tentant, mais c’est à boycotter, please !!


Laura :

Les zoos . . . Un sujet pour lequel je suis partagée.  J’adore les animaux et entre autres les félins.  Je les admire et ne me lasserais pas de les observer. C’est tout l’avantage du zoo lorsque l’on ne peut pas voyager dans leur pays d’origine et donc leur milieu naturel. 

Avant j’allais dans les zoos, mais en grandissant et en regardant certains reportage, je me suis aperçue de la tristesse des animaux, leur façon d’être entre ces 4 murs. On les voit sans cesse tourner en rond, la tête baissée et le regard vide. J’ai beaucoup de peine à les voir et c’est pour cela que j’ai décidé de ne plus retourner dans un zoo. En payant ma place, je contribue à cela.

Les seuls zoos qui pourraient me tenter ce sont ceux où ils sont en semi-liberté.


Sandrine :

J’adore les parcs animaliers, on y voit des animaux qu’on ne croiserait pas ici, en France. Mais à quel prix ? Une toute petite cage, ou un enclos pas assez grand, un voyage fatigant pour l’animal  ? Tout ça pour qu’on puisse en voir de près ?
J’adore découvrir, observer mais parfois cautionner les zoos, veut aussi dire être d’accord avec le fait qu’on prive l’animal de sa liberté, pour notre plaisir personnel. Alors que nous nous battons chaque jour pour garder la notre.

Les zoos, ou parcs qui accueillent des animaux en voie de disparition ou encore malades, blessés, est une très bonne chose. Mais en même temps il faut aussi se poser les bonnes questions, si ils sont en voie de disparition, est-ce qu’on n’y serait pas pour quelque chose ? Avant même de savoir si les zoos c’est bien ou non, il faudrait déjà réaliser qu’on les a privés de leur liberté dès le moment où nous avons empiété sur leurs territoires.

On ne peut pas mettre tout les zoos dans le même sacs, à nous de choisir lequel aller voir.


Et vous ? Vous allez au zoo ?

 

Publicités

7 commentaires sur « 3 avis sur les zoos »

  1. Bonjour 😀
    Le zoo, j’y suis déjà allée il y a des années, c’est vrai. Lorsqu’on prend conscience que ces animaux n’ont rien démandé, qu’on les a séparé volontairement de leurs lieux de vies afin que nous égoistement puissons aller les voirs. Cela ne m’a plus du tout donné envie d’y retourner. De quel droit, on se permet d’enfermer un animal pour notre curiosité ? De quel droit, on se permet de leur privé de leur liberté ? Je suis d’accord sur le fait que les zoos sont différents, mais personnellement j’ai fait le choix que je n’y retournerai plus jamais.
    Bon dimanche à vous les filles et à bientôt

    Aimé par 1 personne

  2. Concernant les zoos je suis mitigée. Quand mes jeunes étaient plus petits ils ont eu l’opportunité de vivre à proximité du parc de la Tête d’or à Lyon avec son zoo gratuit et cela a contribué à leur sensibilisation à la nature, aux animaux (idéal pour les citadins). On a pu voir l’évolution des conditions de vie des animaux lorsque la ville de Lyon a totalement repensé leurs espaces de vie et on a même appris que l’espace zoologique avait une vocation de refuge pour certaines espèces. Depuis mes jeunes et surtout ma petite dernière sont très sensibles aux animaux. On habite maintenant Besançon qui a également un espace zoologique qui a été totalement repensé et qui a plusieurs vocations (préservation, sensibilisation….). Je n’encense pas les zoos pour autant car à côté de ces exemples il y en a bien d’autres qui sont de mauvais élèves et qui ont plus pour vocation le parc de loisirs que la protection des animaux. Dernièrement j’ai même mis un veto au désir de ma fille d’aller au zoo d’Amnéville et aurait tendance à boycotter les parcs, zoos….au même titre que tous les « attrape-nigauds touristiques ». Voir des animaux servir de bêtes de somme pour touristes, faire des spectacles (vol d’oiseau, acrobaties marines, démonstration de dressage…) me dérange encore plus que les zoos.

    Aimé par 1 personne

    1. En effet les enfants ont ainsi l’occasion de découvrir et de se sensibiliser. Et ça c’est une très bonne chose.

      Les zoos qui ont cette démarche, de sensibiliser, protéger … ont souvent des passionnés comme employés. C’est un peu comme tout, et dans n’importe quel univers malheureusement, plus la structure est grande, plus on « brasse » du monde… Plus ils faut du monde pour s’en occuper… Et c’est la que ça devient un « attrape-nigauds touristiques ».

      Au plaisir de vous revoir sur notre blog, Sandrine 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s