La customisation, on en parle ?

Bonjour les Cactus 

Depuis presque un an, nous parlons de tout ce qui touche de près ou de loin au zéro déchet mais il y a un petit quelque chose dont on a très peu parlé.

On vous a suggéré quelques idées pêchées sur internet pour recycler des petits articles de notre quotidien mais notre chez nous n’est pas rempli que de rouleaux de papier toilette ou de boites de conserve. C’est pourquoi aujourd’hui je vous partage un petit DIY sur une commode IKEA.

Parce que le zéro déchet passe aussi par le recyclage des meubles

Récemment j’ai déménagé, et nous ne voulions pas trop investir dans les meubles pour le moment mais plus dans les travaux. Malgré ça, l’envie de neuf, d’une nouvelle déco ne cessait de mûrir dans ma tête. Alors comme toute personne qui emménage, j’ai fais un plan pièce par pièce et j’ai listé les meubles que j’avais. Sur un coin de la feuille j’ai mis les couleurs dominantes que je voulais dans chaque pièce.

Après avoir positionné mes meubles, j’ai réfléchi aux différentes couleurs qu’ils avaient et comment je pouvais y remédier pour que ce soit plus harmonieux et plus dans le thème que je voulais leur donner.

J’ai fouiné sur internet, notamment sur le site Maison du monde, connu pour être toujours à la pointe de la tendance déco mais surtout connu pour ses meubles hors de prix. Bon bien évidemment j’ai craqué sur une commode qui avait exactement les couleurs que je souhaitais ! ( j’ai oublié de vous dire que c’est une commode pour la chambre de ma fille)

Voici la photo : maison du monde

 

Comment vous dire que vu le prix , c’était sûr que je n’allais pas l’acheter. Mais sur mon fameux petit plan, j’avais placé ma commode IKEA ( qui doit avoir 6 ans d’âge minimum)  dans la chambre de ma fille. Et là, une idée de génie … ou pas, m’est venue.

Pourquoi ne pas reproduire la même chose sur ma commode IKEA? Ni une, ni deux, je suis parti chez mon pote MERLIN et j’ai pris les peintures nécessaires ainsi que des feuilles de ponçage.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et voilà le résultat !

IMG-0155

  • Coût de la customisation : 35€
  • Économie : 165€

N’hésitez pas à vous inspirer de nos chers fabricants et de Pinterest. Il faut parfois peu de choses pour avoir le sentiment d’avoir du neuf chez soi.

Bannière-Laura

Publicités

Recette anti-gaspi sur le pouce : Bretzels improvisés sucrés

Hello les cactus !

Après m’être mise aux fourneaux et m’être fait plaisir avec mes tartelettes aux pommes & amandes, il me restait des morceaux de pâte feuilletée.

 

img_1027
On en fait quoi ? Les jeter c’est pas très zéro déchet et c’est surtout du gâchis ! 
Alors je me suis improvisé des petits Bretzels sucrés !

 


Voici comment j’ai fait : 

J’ai reformé une boule avec mes restes.

 

J’ai divisé ma boule en plusieurs petite boules, j’ai ensuite fait des petits vers de terre avec ! J’ai pris de la farine pour me faciliter la tâche.

On s’emmêle les doigts à essayer de faire des bretzels, une fois qu’on y arrive on crie : « VICTOIRREE » !!!

img_1072

Pour leur donner du goût, je les ai saupoudrés de sucre. Et comme vous pouvez le voir j’en ai fait seulement 5 !

img_1073


On les passe au four à peine 5 minutes thermostat 6. 


img_1097

Pour être honnête avec vous… Il m’a fallu plus de temps pour les faire que pour les manger.

C’était tellement bon, que la prochaine fois je n’attendrai pas d’avoir des restes pour en faire !

 


bannière-sandrine

Face à la roche, le ruisseau l’emporte toujours, non pas par la force mais par la persévérance (H. Jackson Brown)

Hi les cactus,

Aujourd’hui j’ai eu envie de vous présenter un livre qui m’a bien plu et vu la couverture du livre, je me suis dit qu’il était approprié en ce début de printemps.

Comme tous les ans, nous commençons l’année avec des résolutions et au fil des mois nous les appliquons ou non. Et puis arrive le printemps, les beaux jours et l’envie de se prendre en main aussi bien professionnellement que personnellement : on se met au sport pour rentrer dans son maillot de bain, on commence le yoga pour apprécier les premiers rayons de soleil matinaux etc. Le livre que je vous présente aujourd’hui a été un peu le best-seller des livres de cet hiver : Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une.

J’ai eu un petit coup de cœur pour ce livre, tant par la manière dont il est écrit, que par le personnage et les étapes de sa vie !


« Camille, femme de Sébastien et mère de famille d’Adrien, 9 ans, est installée dans une routine quasi parfaite. Cependant, elle a le sentiment de passer à côté de quelque chose. Suite à sa rencontre avec Claude, son quotidien va être chamboulé… »


J’ai commencé ce livre lors de ma mise en pratique du Miracle Morning, j’étais donc parfaitement dans le thème. Du temps pour soi, de la prise de conscience, du développement personnel et de la remise en question de ce que l’on est et de ce que l’on aimerait être ou devenir, et surtout, que faire pour être épanoui et ne pas avoir le sentiment de subir sa vie, son quotidien, son boulot, sa famille et ses enfants.

Beaucoup d’entre nous empruntent une voix professionnelle qu’ils n’ont pas choisie. Grand nombre d’entre nous se cherchent toujours et n’osent pas ! Que ce soit par manque de moyens, par manque de confiance ou à cause de certaines croyances qu’on a pu nous inculquer dans notre enfance. Le fait de ne pas se « mouiller », de ne pas oser se lancer, par peur des « dégâts » que ça peut causer sans même penser une seule fois au côté positif.

Depuis quelques années, je me persuade qu’il y a une profession qui me conviendrait mieux et dans laquelle je me sentirais épanouie.


Ce livre m’a donc permis de me persuader encore un peu plus que l’on a tous un avenir meilleur qui nous attend quelque part et que nous pouvons être maître de nos décisions.

J’ai vraiment eu LE coup de cœur car il nous raconte une histoire et en même temps nous donne des techniques de développement personnel, des citations fortes et inspirantes sont mises en gras. Il ne donne pas l’impression d’un livre pratique ou trop « scolaire ». Je ne sais pas si c’est le fait de l’avoir lu sans savoir que l’écrivain est une coach personnelle mais ce livre est réellement une belle découverte et à la portée de tout le monde. Tout est dit de manière simple.

N’hésitez pas à vous le procurer, vous le faire offrir, prêter ou autre car il en vaut le détour si vous aimez ce type de livre.

 

Bloc note « why note » ? Le cahier reutilisable.

 

Bonjour les cactées !

J’achète régulièrement des blocs notes et des cahiers de brouillon pour écrire tout ce que je dois faire, mes tâches ou encore pour le blog, afin d’écrire mes articles.

On le fait tous, on a tous un cahier, post It quelque part pour écrire nos notes !

Et souvent, on prend une feuille que l’on va jeter une fois qu’on n’aura plus besoin de ce qu’il y a d’écrit dessus !

Alors, quoi faire ? Une solution Zéro déchet existe- t-elle?

Ouiiiii!!!
Alors : soit tout écrire directement sur notre ordinateur, mais personnellement il ne rentre pas dans mon sac à main !

Ou alors, il existe plein d’applications sur nos smartphones où l’on peut noter tout ce qui nous passe par la tête.

Mais si on a l’habitude de tout noter sur le même carnet, rassembler toutes nos idées au même endroit comme moi, il y a le WHYNOTE!

logo

 

Le why note c’est quoi? Un carnet bloc note réutilisable! C’est un peu comme nos tableaux effaçables à l’école, mais en cahier !

demo

Le principe : – on note, écrit, dessine … et on efface. Ou alors on le scanne si vraiment c’est important.

Whynote c’est suisse, donc pas loin de chez nous.
Whynote c’est écologique, fini nos cahiers jetés à la poubelle une fois terminés, ou toutes feuilles volantes.
Whynote,  c’est un papier qui provient exclusivement de forêts certifiées FSC.

Le prix : 29€90 le cahier et le stylo effaçable compris.

IMG_2978.JPG

Vous pouvez prendre le kit de démarrage qui comprend un flacon que l’on peut remplir d’eau, une éponge, et un petit chiffon pour effacer votre cahier. Mais pour ma part il n’est pas nécessaire. Je l’ai et j’aurais pu m’en passer.

 

img_2995

Bref vous l’avez compris whynote c’est top !