Le point de vue de Patrice Savonnier de métier

Hello les Cactus !


Aujourd’hui c’est Patrice Savonnier de métier qui répond à nos questions.


1/ Bonjour Patrice, qui es-tu ?

Patrice, j’ai 49 ans, après avoir eu 1000 vie j’ai choisi de devenir savonnier.

2/ Le zéro-déchet, ça te parle ?

Absolument ! Même si dans notre activité ( la savonnerie ) la loi nous impose des normes, nous essayons de limiter nos déchets au maximum les sur emballages.

3/ Le Bio, c’est du blabla ou un critère imparable ? Et le naturel, à fond ou à reculons ?

Notre activité de savonnerie respecte les matières premières ( huile… ), il nous a semblé cohérent de choisir des huiles végétales bio.
Pour colorer nos savons nous n’utilisons aucuns colorants synthétiques, uniquement des argiles et du chocolat.
Ce n’est pas forcement obligatoire, mais c’est par nos choix de consommateurs que nous préparons le monde de demain et franchement autant qu’il soit bio.

Savonnerie du vexin - savon 2 (1 sur 1)

4/ Que fais-tu pour l’environnement au quotidien ?

Je coupe l’eau pour me laver les dents ? Plus sérieusement nous avons fait le choix de n’utiliser que des énergies renouvelables en nous engageant avec enercoop ( Fournisseur d’énergie renouvelable et responsable ).

5/ Quand et comment ça t’es venu ?

Je suis d’une génération qui n’a pas uniquement vécu hors sol, le respect de la Terre avait déjà du sens pour moi . Il suffit d’y ajouter les excès de l’industrie agro-alimentaire et voilà. Ensuite un parcours qui doit être classique intérêt pour la permaculture, pour les circuit courts et décroissance .

6/ Tu le fais pour ton bien-être ou pour la planète ?

Aujourd’hui avoir pris conscience des dérives du système futile et consumériste et essayer, à humble échelle, de le changer apporte en plus des biens faits direct une énorme satisfaction personnelle.

7/ Que penses-tu de ces mouvements qui se mettent en place petit à petit (effets de mode du bio, du retour au naturel, diminution des déchets, minimalisme, etc.) ?

Je ne vais pas vous faire l’affront de vous raconter la fable du colibri mais je pense que le mouvement de fond qui se met en place peux réellement changer les choses, ce ne sera pas une révolution mais une évolution. Moins rapide mais peut être plus en profondeur.

8/ Une bonne résolution écolo-bio-etcaecetera que tu souhaites prendre mais que tu repousses ? Qu’est ce qui est si difficile dans ce changement à faire ?

Partir vivre à la campagne et devenir auto suffisant, mais entre la vie de famille et la création de la savonnerie ce projet reste pour l’instant dans les cartons. Après le Vexin nous offrira peut être un bon compromis.

9/ La question qui fâche : vegan, végé, omni (ou autres) ? Et pourquoi ?

Omni raisonné, nous avons fait le choix de consommer différemment et cela ce passe plutôt bien.

10/ Merci de nous avoir partagé ton avis de petit cactus, un diy facile à nous faire partager avant de partir ?

Une recette très compliquée le beurre d’aloé :

Ingredients:

50% d’aloé vera
50% de beurre de coco

Recette:

Faire fondre la coco au bain marie. Une fois fondu, Ajoutez ensuite l’aloé vera.
Émulsionner* l’ensemble.
Stocker le tout au frais, fini !

Ce produit est magique pour hydrater la peau !

Patrice Savonnier 

Savonnerie du vexin - bougie (1 sur 1)


Les liens vers la savonnerie du Vexin 

Le SITE INTERNET de la savonnerie
La BOUTIQUE EN LIGNE
La page FACEBOOK de la savonnerie

bannière-articles-invités

Publicités

Le point de vue de Isabelle Céramiste !

Hello les Cactus !


Aujourd’hui c’est Isabelle sculptrice/céramiste qui répond à nos questions.


1/ Bonjour …, qui es-tu ?

Je suis graphiste et sculptrice/céramiste, nouvellement installée à la campagne après de nombreuses années passées à Paris. J’ai ouvert un atelier de céramique et d’arts plastiques (Zazcat Atelier) dans mon village où je propose des cours et des stages pour enfants et adultes.

2/ Le zéro-déchet, ça te parle ?

Bien sûr. J’ai participé au festival Zéro Waste il y a deux ans et même si je faisait déjà du Zéro déchet sans le savoir, ça m’a donné envie d’aller plus loin dans la démarche. 

3/ Le Bio, c’est du blabla ou un critère imparable ? Et le naturel, à fond ou à reculons ?

Le bio est imparable mais pas à n’importe quel prix et à n’importe quelle condition.
Je préfère une carotte produite en agriculture raisonnée à 5 km de chez moi à celle produite en bio en Argentine. Le naturel c’est à fond. Le factice et le bling bling ne m’intéressent pas.

4/ Que fais-tu pour l’environnement au quotidien ?

J’achète en vrac le plus possible, recycle un max et m’efforce de mettre en pratique la sobriété heureuse prônée par Pierre Rabhi. J’ai un lombricomposteur et un compost classique. Je fait très attention à ma consommation d’énergie. Je fabrique mon shampoing solide et fait beaucoup de cuisine maison. J’achète le moins possible en supermarché.

5/ Quand et comment ça t’es venu ?

Mon intérêt pour le Zéro Déchet s’est accentué avec la découverte du livre de Béa Jonhson et surtout de la famille Pichon. Mais je suis sensible à tout ça depuis que je suis petite.

6/ Tu le fais pour ton bien-être ou pour la planète ?

Les deux mon capitaine !

7/ Que penses-tu de ces mouvements qui se mettent en place petit à petit (effets de mode du bio, du retour au naturel, diminution des déchets, minimalisme, etc.) ?

C’est bien si c’est fait intelligemment et avec discernement. Il faut se méfier justement de l’effet de mode et du green washing mis en place par beaucoup.

8/ Une bonne résolution écolo-bio-etcaecetera que tu souhaites prendre mais que tu repousses ? Qu’est ce qui est si difficile dans ce changement à faire ?

Passer complètement au ZD, c’est parfois difficile de résister à certaines facilités. j’ai toujours mauvaise conscience après y avoir cédé mais je recommence régulièrement ;((

9/ La question qui fâche : vegan, végé, omni (ou autres) ? Et pourquoi ?

Végétarienne ! ( Avec de mini accros carnivores 2 ou 3 fois par an)
1- je n’aime pas le gout de la viande
2 – je suis très sensible à la cause animale
3 – par soucis écologique et économique

10/ Merci de nous avoir partagé ton avis de petit cactus, un diy facile à nous faire partager avant de partir ?

Le duo de la famille Pichon:
huile de coco avec HE de Palmarosa. Un déodorant super efficace.

Isabelle 

Zap Cat Ceramique art plastique


 

Les liens vers l’atelier d’isabelle

Sa page facebook

 

bannière-articles-invités

Savons artisanaux naturel ? Est-ce encore possible d’en trouver ? Savonnerie du Vexin

Bonjour les Cactées ! 

Vous connaissez ma passion pour les savons ! Ils font partie de mes indispensables.
J’adore faire les miens avec Laura ! Un véritable moment de partage et de douceur entre filles.

Savonnerie du vexin - bougie  (1 sur 1).jpg

Mais tout le monde n’a pas forcement envie de se lancer dans la saponification à froid. Ce n’est pas au gout de tout le monde de les faire !
N’oublions pas non plus que la saponification à froid inclus de la soude, ce n’est pas un produit qui se manipule sans être averti des risques !

Alors, comment faire pour trouver des savons naturels et fabriqués de manière artisanal de nos jours ?

Avec tout ce qui fait débat aux niveaux de la cosmétique il est difficile de trouver des savons naturels si facilement, quand je dis naturel je parle bien de savon fait à partir de produit naturel et non d’ajout pour faire baisser le cout de la production pour au final qu’il ne soit pas si bon pour la peau… Ça c’est un autre débat…

Savonnerie du vexin - Savon  (1 sur 1).jpg

 

J’ai eu dernièrement le plaisir de rencontrer Patrice, savonnier ! Oui, ça existe encore 🙂
Il réside dans le Vexin, un vrai passionné qui aime partager son savoir avec tout le monde. Il invente et fabrique ses savons dans son laboratoire à la vue de tous ( oui il n’est pas caché ! ) ses merveilles.

 

Savonnerie du vexin - laboratoire (1 sur 1)

Ses savons ? 

Le savon Cardinal ou encore le savon « Boissée Épicée » sur-graissée à l’huile de Chanvre Bio.

Savonnerie du vexin - savon 2 (1 sur 1).jpg

Je ne sais pas vous, mais moi ça me donne envie de me mettre dans un bon bain chaud accompagné d’une boisson bien chaude avec des bulles « baissée Épicée » partout et de la bonne musique !

J’ai eu la chance de visiter son laboratoire, et je vous assure… à peine on franchit la porte et la , un vrai plaisir ! L’odeur je ne vous en parle pas !

 Où les trouver ? 

Patrice a une boutique sur son site internet ou vous pouvez directement commander vos savons si vous le souhaitez, n’hésitez pas à le contacter pour vous faire conseiller il prendra plaisir à vous répondre.
Vous habitez dans le Vexin ? Il y a possibilité de venir chercher directement les savons sur place.

Savonnerie du vexin - boutique  (1 sur 1).jpg

 

Et si vous souhaitez apprendre la saponification à froid ? 

Notre savonnier du Vexin organise aussi des ateliers afin de découvrir et fabriquer des savons saponifiés à froid. Si vous êtes dans le coin foncez ! Vous ne reviendrez plus jamais en arrière ! Fini les gels douches. 

img_6612.jpg


Les liens vers la savonnerie du Vexin 

Le SITE INTERNET de la savonnerie
La BOUTIQUE EN LIGNE
La page FACEBOOK de la savonnerie

 

 

bannière-sandrine