Recette Shampoing solide au coco

Bonjour les Cactus

Le coco ! J’adore ! Son odeur, sa douceur lorsqu’il est en huile… J’en mangerais presque à la cuillère !

coco

IMG_6544.JPG

Aujourd’hui je vous livre la recette que je réalise régulièrement pour nos cheveux à la maison.

C’est une recette que j’ai trouvé sur AROMA ZONE, et que j’ai quelque peu modifier.

IMG_6537

J’ai remplacé le tensioactif SLSA par du tensioactif SCI moins agressif pour le cuir chevelu. Et enfin l’actif cosmétique de Phytokératine par de la protéine de soie.


INGRÉDIENTS

Tensioactif SCI  76 g
Eau minérale 10 g / 10 ml
Actif cosmétique protéine de soie 25 ml
Huile végétale Coco  4.5 g / 5 ml
Huile essentielle Citron vert 1 g / 40 gouttes
Huile essentielle Menthe verte 0.5 g / 20 gouttes

+ Un moule en silicone

IMG_6550


RECETTE :

Dans un bol placé dans un bain marie, je met le tensioactif et l’eau.
Mélanger le tout, il faut que le tensioactif fonde, le tout doit devenir homogène.
Si j’ai du mal à bien mélanger je baise le feu et je rajoute mon huile pour m’aider un petit peu.
Retirer le tout hors du feu et y ajouter le reste des ingrédients. Et on mélange à nouveau.

Ensuite on peut enfin mettre notre mélange dans le moule. On tasse bien avec ses doigts pour éviter les bulles et voila !


 

IMG_6543

C’est un shampoing que j’utilise tout le temps. Lorsque j’arrive au bout du shampoing solide il a tendance à se casser, dans ces cas la on peut les garder et les mettre dans un petit filet et les utiliser tout les restes ensemble.

Alors ça vous donne envie de tester les shampoings solide ?

bannière-sandrine

 

Publicités

Recette Shampoing solide au coco

Bonjour les Cactus

Le coco ! J’adore ! Son odeur, sa douceur lorsqu’il est en huile… J’en mangerais presque à la cuillère !

coco

IMG_6544.JPG

Aujourd’hui je vous livre la recette que je réalise régulièrement pour nos cheveux à la maison.

C’est une recette que j’ai trouvé sur AROMA ZONE, et que j’ai quelque peu modifier.

IMG_6537

J’ai remplacé le tensioactif SLSA par du tensioactif SCI moins agressif pour le cuir chevelu. Et enfin l’actif cosmétique de Phytokératine par de la protéine de soie.


INGRÉDIENTS

Tensioactif SCI  76 g
Eau minérale 10 g / 10 ml
Actif cosmétique protéine de soie 25 ml
Huile végétale Coco  4.5 g / 5 ml
Huile essentielle Citron vert 1 g / 40 gouttes
Huile essentielle Menthe verte 0.5 g / 20 gouttes

+ Un moule en silicone

IMG_6550


RECETTE :

Dans un bol placé dans un bain marie, je met le tensioactif et l’eau.
Mélanger le tout, il faut que le tensioactif fonde, le tout doit devenir homogène.
Si j’ai du mal à bien mélanger je baise le feu et je rajoute mon huile pour m’aider un petit peu.
Retirer le tout hors du feu et y ajouter le reste des ingrédients. Et on mélange à nouveau.

Ensuite on peut enfin mettre notre mélange dans le moule. On tasse bien avec ses doigts pour éviter les bulles et voila !


 

IMG_6543

C’est un shampoing que j’utilise tout le temps. Lorsque j’arrive au bout du shampoing solide il a tendance à se casser, dans ces cas la on peut les garder et les mettre dans un petit filet et les utiliser tout les restes ensemble.

Alors ça vous donne envie de tester les shampoings solide ?

bannière-sandrine

 

REPLAY: DIY : Le déodorant crème

Hello les cactus,

Aujourd’hui on va parler AISSELLES !!
Ah ah ah, quel sujet glamour n’est ce pas ?  Mais pourtant si essentiel ! C’est pourquoi j’ai décidé de partager mon expérience avec vous.


Au départ, j’utilisais les déodorants à spray mais ma peau a commencée à faire des réactions. J’avais la sensation de vraiment mettre tout un tas de produits chimiques, de le mettre peut être trop près de ma peau car j’avais besoin de sentir que le déodorant s’était posé sur ma peau.

Du coup je suis passée au dédorant à bille, toujours acheté en grande surface. Ça a duré un certains temps, je n’avais plus de brûlures mais un autre problème est survenu… J’avais le sentiment que le déodorant ne faisait pas son travail, je sentais sous les bras… BEURK ! J’ai donc rejeté la faute sur la marque du déodorant (une sous-marque) et je me suis mise au Narta en bille. Bon, niveau senteur ça se passait mieux, mais à mi-flacon j’ai commencé à avoir des démangeaisons le soir. Je me grattais, et le lendemain dès que j’appliquais mon déo, je parcourais le 100m les bras levés pour pour atténuer la douleur et les picotements.

Après ces 2 alternatives, j’ai commencé à chercher des recettes de déodorants faits maison, rapides, simples et adaptées à ma grossesse. J’en ai donc trouvé une que j’ai revisitée. Je vous retrouve juste après la recette pour vous donner mon avis après 3 semaines de test.


  • 30g de bicarbonate de soude
    (neutralise les odeurs)
  • 20g de fécule
    (vertus absorbantes)
  • 30g d’huile de coco
    (antibactérienne et donne une petite consistance au déodorant)
  • 3 gouttes de Vitamine E
    (conservateur)
  • 10 gouttes d’extrait de pêche ou
    10 gouttes d’huile essentielle de lavande ou tea tree
  • Cire d’abeille si besoin
    (solidifie)
  • Petite boite et moule cupcake/muffin

P1020076.JPG

  1. Faites fondre l’huile de coco
  2. Ajoutez le bicarbonate de soude,
    mélangez bien pour éviter au maximum les grumeaux
  3. Ajoutez la fécule et mélangez à nouveau pour éviter les grumeaux
  4. Puis ajoutez l’huile essentielle ou l’extrait de votre choix
  5. Une fois le tout mélangé, vous pouvez le mettre dans un moule.
    Moi j’ai choisi un moule a cupcake et l’ai mis au frigo 4 heures.
  6. Une fois le déodorant solidifié, le mieux est de le mettre dans une boite
    pour éviter de tout salir. Attention, si vous n’avez pas mis de cire d’abeille,
    votre déodorant va ramollir et ressembler à un baume.

 

Étant enceinte, je n’ai pas mis d’huile essentielle car ce n’est pas recommandé. Mais à savoir que l’huile essentielle de lavande ou de Tea tree neutralise les odeurs. Par conséquent pour ma part j’ai un peu augmenté l’huile de coco et le bicarbonate, car celui-ci est aussi un agent qui neutralise les odeurs.


Mon ressenti : Après 3 semaines de test, je suis satisfaite de ce déodorant. Au bout de 2 jours je n’avais plus d’irritations sous les bras, ma peau n’était plus rouge, plus de picotements,  plus de démangeaisons et plus d’odeurs. Je ne sens pas trop l’extrait de pêche, je pense en rajouter la prochaine fois. En ce qui concerne la texture, le déodorant est très crémeux, je l’ai déjà mis une nuit au frigo pour le re solidifier un peu. Pour l’instant ça va mieux, mais sachez que vous pouvez rajouter de la cire d’abeille (pendant la preparation) pour solidifier un peu votre déodorant. Chose que je n’ai pas faite.

By Laura

Bannière-Laura

DIY : Le déodorant crème

Hello les cactus,

Aujourd’hui on va parler AISSELLES !!
Ah ah ah, quel sujet glamour n’est ce pas ?  Mais pourtant si essentiel ! C’est pourquoi j’ai décidé de partager mon expérience avec vous.


Au départ, j’utilisais les déodorants à spray mais ma peau a commencée à faire des réactions. J’avais la sensation de vraiment mettre tout un tas de produits chimiques, de le mettre peut être trop près de ma peau car j’avais besoin de sentir que le déodorant s’était posé sur ma peau.

Du coup je suis passée au dédorant à bille, toujours acheté en grande surface. Ça a duré un certains temps, je n’avais plus de brûlures mais un autre problème est survenu… J’avais le sentiment que le déodorant ne faisait pas son travail, je sentais sous les bras… BEURK ! J’ai donc rejeté la faute sur la marque du déodorant (une sous-marque) et je me suis mise au Narta en bille. Bon, niveau senteur ça se passait mieux, mais à mi-flacon j’ai commencé à avoir des démangeaisons le soir. Je me grattais, et le lendemain dès que j’appliquais mon déo, je parcourais le 100m les bras levés pour pour atténuer la douleur et les picotements.

Après ces 2 alternatives, j’ai commencé à chercher des recettes de déodorants faits maison, rapides, simples et adaptées à ma grossesse. J’en ai donc trouvé une que j’ai revisitée. Je vous retrouve juste après la recette pour vous donner mon avis après 3 semaines de test.


  • 30g de bicarbonate de soude
    (neutralise les odeurs)
  • 20g de fécule
    (vertus absorbantes)
  • 30g d’huile de coco
    (antibactérienne et donne une petite consistance au déodorant)
  • 3 gouttes de Vitamine E
    (conservateur)
  • 10 gouttes d’extrait de pêche ou
    10 gouttes d’huile essentielle de lavande ou tea tree
  • Cire d’abeille si besoin
    (solidifie)
  • Petite boite et moule cupcake/muffin

P1020076.JPG

  1. Faites fondre l’huile de coco
  2. Ajoutez le bicarbonate de soude,
    mélangez bien pour éviter au maximum les grumeaux
  3. Ajoutez la fécule et mélangez à nouveau pour éviter les grumeaux
  4. Puis ajoutez l’huile essentielle ou l’extrait de votre choix
  5. Une fois le tout mélangé, vous pouvez le mettre dans un moule.
    Moi j’ai choisi un moule a cupcake et l’ai mis au frigo 4 heures.
  6. Une fois le déodorant solidifié, le mieux est de le mettre dans une boite
    pour éviter de tout salir. Attention, si vous n’avez pas mis de cire d’abeille,
    votre déodorant va ramollir et ressembler à un baume.

Étant enceinte, je n’ai pas mis d’huile essentielle car ce n’est pas recommandé. Mais à savoir que l’huile essentielle de lavande ou de Tea tree neutralise les odeurs. Par conséquent pour ma part j’ai un peu augmenté l’huile de coco et le bicarbonate, car celui-ci est aussi un agent qui neutralise les odeurs.


Mon ressenti : Après 3 semaines de test, je suis satisfaite de ce déodorant. Au bout de 2 jours je n’avais plus d’irritations sous les bras, ma peau n’était plus rouge, plus de picotements,  plus de démangeaisons et plus d’odeurs. Je ne sens pas trop l’extrait de pêche, je pense en rajouter la prochaine fois. En ce qui concerne la texture, le déodorant est très crémeux, je l’ai déjà mis une nuit au frigo pour le re solidifier un peu. Pour l’instant ça va mieux, mais sachez que vous pouvez rajouter de la cire d’abeille (pendant la preparation) pour solidifier un peu votre déodorant. Chose que je n’ai pas faite.

By Laura