3 avis sur les cadeaux de noël

Bonjour les Cactus!

C’est bientôt Noël, la période des chocolats chauds, des repas en famille… Et les cadeaux dans tout ça ?

Sandrine:

Je trouve que Noel est un bouffe fric ! C’est tellement devenu une fête commerciale qu’on en a oublié les valeurs par moment.
Plus les années passent plus je limite mes cadeaux à une somme. Par exemple 30€ / Personne. Si un cadeau m’est revenu à 10 € ça me laisse une marge pour un cadeau qui vaut un peu plus cher pour quelqu’un d’autre. Je me limite ! Et ce n’est pas une question de radinerie ou autre, mais plutôt de bon sens. Noël C’est un moment de partage en famille ou entre amis, pas le moment de liquider son PEL.

De plus en plus mes cadeaux sont devenus faits maison. Par exemple des savons, des bougies. J’y passe du temps, et j’y prend plaisir, c’est plus sympa que d’aller perdre son temps dans les magasins. Je passe beaucoup de temps à imaginer, créer, réaliser. J’y met du coeur et pas seulement ma CB.

Pour ce qui est des cadeaux que je reçois, je préfère un cadeau à ZERO € mais qui a du sens, plutôt qu’un cadeau à 50/100€ juste pour me faire un cadeau inutile.

Laura :

c’est toujours un plaisir que d’offrir et noël reste une occasion de plus pour offrir. Pendant très longtemps j’ai toujours cru qu’offrir c’était dépenser sans compter, que plus le cadeau était gros, plus il ferait plaisir, ou commander quelque chose qui semble faire plaisir, mais plutôt impersonnel.

J’aime noël pour ce moment de partage, ce sourire sur les visages, le plaisir de recevoir, de découvrir comme chacun nous perçoit derrière un objet.

Pour la première fois, à noël dernier j’ai fait mes cadeaux personnalisés

Marine : 

J’adore faire des cadeaux, des petites attentions, trouver LA chose qui fera plaisir à la personne… je ne dis pas que je réussis toujours ! En revanche, c’est une plaie de DEVOIR absolument trouver quelque chose si on a pas de pistes et je déteste faire des cadeaux impersonnels.

Ces dernières années dans ma famille on a décidé de faire tous un seul cadeau et de les tirer au sort. J’aime beaucoup le concept car finalement ce n’est plus un cadeau qu’on choisi pour quelqu’un de précis mais au contraire, un peu de soi qu’on offre à celui qui tombe dessus ! Et j’adore aussi recevoir quelque chose qui représente la personne qui offre. J’aime les cadeaux qui ont une valeur sentimentale, ceux qu’on a pris le soin de choisir même si ce sont de toutes petites choses.

Et vous quel est votre avis sur les cadeaux de Noël ? 

 

bannière-3-avis-sur

Publicités

IDÉE : Emballer ses cadeaux sans déchets !

Bonjour les Cactus !

J’aimerais vous présenter aujourd’hui plusieurs alternatives ZÉRO DECHETS pour emballer vos cadeaux. 

On a déjà tous vécu cette scène où, après avoir déballé tout ses cadeaux en famille il faut ramasser le papier… et il va où le papier ? À la poubelle !

Alors cette année, si on offrait un cadeau à notre petite planète en la soulageant ?

UTILISEZ DES BOITES EN CARTON

Ça peu paraitre bête, mais au moins c’est un emballage durable.
Vous pouvez toujours y glisser du papier froissé à l’intérieur pour caler votre cadeau. Et puis c’est réutilisable.

Capture d’écran 2017-09-06 à 17.11.50.png

 


UTILISEZ DU TISSU

Comme pour les boites c’est une méthode durable. Vous pouvez toujours préparer des morceaux de tissu, et coudre les bords.
Ainsi vous pourrez les réutiliser si vous ne les laissez pas à vos proches.

 

Capture d’écran 2017-09-06 à 16.51.50.png


 

Capture d’écran 2017-09-06 à 17.13.18.png

 


UTULISEz DU JOURNAL

Vous êtes abonnés à des journaux papiers ? Gardez-les !! Je trouve que c’est une super idée.
Vous offrez un cadeau à un fan de sport ? Mettez lui la couverture sportive en guise de papier cadeaux. L’attention fera forcément plaisir.

 

Capture d’écran 2017-09-06 à 17.02.42.png

 


UTILISEz UNE BOITE D’OEUF

J’adore l’idée d’ouvrir sa boite d’oeuf et d’y voir des cookies.
Un jolie petit cadeau home made fait avec amour. Que demander de plus ?

Capture d’écran 2017-09-06 à 17.14.05.png

 


UTILISEz UN ROULEAU DE PAPIER TOILETTE

Si vous avez un petit cadeau, en général c’est jamais simple de l’emballer joliment dans d papier.
Et puis qui n’a pas de rouleau papier toilette à gogo chez soi ?

Capture d’écran 2017-09-06 à 17.00.38.png

 


 

UTILISEz UN BOCAL

Capture d_écran 2017-09-06 à 17.42.24

 

bannière-sandrine

J’ai des passions polluantes et je le vis bien #1 : le dessin !

Hello les cactus,

J’admire les gens comme Chrysostome, qu’on avait interviewé, et qui arrivent à allier parfaitement leurs convictions à leur mode de vie. Pour moi c’est plus compliqué, il y a des choses que j’ai réussi à ancrer dans mon quotidien, d’autres que je me force à tenir et certaines qui ne sont pas encore à l’ordre du jour.

Puis il y a les choses dont je ne pourrais pas me passer…

J’ai une passion : depuis toujours, j’aime dessiner, et pire, j’aime dessiner SUR PAPIER. Je vous laisse imaginer depuis que je suis petite le nombre de feuilles, feutres, crayons, carnets… utilisés juste par plaisir. Ce n’est ni zéro déchet, ni minimaliste car en plus il faut que je stocke chez moi ces dessins et le matériel qui va avec.

Mais je le vis bien.

Pourquoi ?

Pour ces 2 raisons :

1/ Le numérique ne résous pas tout.

Je dessine aussi en numérique, ce qui génère moins de déchets et prend moins de place, cependant j’y prends moins de plaisir… Et en plus, si en apparence le numérique parait zéro-déchet, il a néanmoins un fort impact écologique et humain.

Je mélange un peu tous les domaines du numérique et non pas seulement l’utilisation de ma tablette graphique mais si on possède une tablette graphique il est évident que nous avons un comportement qui impacte sur les points ci-dessus. Donc à ce stade à part dessiner dans le sable avec un bout de bois, je ne vois pas quoi faire d’autre. Ou arrêter de dessiner parce que ça ne « sert » à rien ?

2/ Tout ce qui n’est pas essentiel n’est pas forcément inutile

Je m’intéresse de près au minimalisme et une des règles pour se débarrasser du superflus et sortir de la surconsommation est de se demander si telle chose que l’on désire est essentielle, indispensable et si on ne l’a pas déjà. Très peu de choses sont essentielles pour vivre bien. Mais qu’en est-il des loisirs ? du plaisir trouvé dans une certaine forme de futilité (s’acheter une bougie, un parfum, un bijou, un poster… rien de tout ça n’est vital) ? quid de l’intérêt de l’art ?

Donc, pour résumer :
Si je veux garder cette activité mais la rendre plus responsable, je peux continuer de dessiner sur papier (de préférence du papier recyclé, que je mets, si je le jette, à recycler à nouveau) et me renseigner sur les crayons/stylos/feutres en matière recyclée également.

Et suite à toutes ces données sur le numérique, j’essaie de limiter mon temps sur internet, je débranche mes appareils et je n’abuse pas des clouds (qui saturent le stockage de données). Pour aller plus loin, il existe également des téléphones responsables avec le Fairphone.

Bon, soyons sérieux deux minutes, je ne pense pas me faire lyncher sur la place publique parce que je dessine sur du papier. Il y a quand même bien pire comme activité polluante, mais celles-là, je les garde pour l’article sur mes passions polluantes #2… !

 

bannière-marine